Actualités

Les services de l’État mobilisés en Mayenne – Vacances 2019

 
 
Les services de l’État mobilisés en Mayenne – Vacances 2019

Le département de la Mayenne se caractérise par une offre touristique diversifiée tournée vers les activités de pleine nature et de découverte historique.

51 700 lits touristiques sont recensés dont un quart dans les 500 hébergements marchands existants, et trois quarts en résidence secondaire. La Mayenne dispose également de 75 locaux avec hébergement de mineurs pour une capacité d’environ 5000 places.

Un certain nombre de sites se distingue avec plusieurs dizaines de milliers de visiteurs : le refuge de l’Arche à Château-Gontier, les cités de Jublains et de Sainte-Suzanne (labellisées « Sécuri-site »), le musée d’art naïf de Laval, le musée Robert Tatin de Cossé-le-Vivien, le château de Mayenne ou encore le site des grottes de Saulges...

 

Des contrôles pour des vacances réussies :

Tout l’été, les services de l’État maintiennent leur présence et renforcent, en période estivale et touristique, les contrôles pour offrir aux mayennais et aux touristes les meilleures vacances possibles.

Il s’agit de veiller au respect des règles d’hygiène, d’alimentation, de santé, de protection animale ou au respect des obligations en matière d’activités pour la jeunesse ou sportives.

Ces contrôles conjoints et complémentaires portent sur les campings, les restaurants, les marchés ou les centres de loisirs, qui présentent une activité importante en période estivale.

Les services de l’État mobilisés :

 

Les champs de prévention et de contrôle :

La protection du consommateur

La DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations veille à :

  • la bonne information du consommateur (affichage des prix, étiquetage, origine des produits, respect des règles sur l’hébergement, etc.) ;
  • la loyauté des transactions (méthode de vente, publicité, etc.) ;
  • la sécurité des produits et prestations touristiques.

Les services de la DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations privilégient les vérifications pour une action globale et transversale : loyauté des transactions, des pratiques commerciales, bonne information du consommateur, etc. De même l’origine des produits et la valorisation des produits locaux font l’objet d’une attention particulière.

 

La sécurité des activités sportives et de loisirs

La DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations renforce sa vigilance pendant la saison estivale sur les baignades (plans d’eau intérieurs et extérieurs), les activités nautiques et les centres équestres. Une attention est apportée aux établissements assurant des prestations pour des accueils collectifs de mineurs. À ce titre, les camps de scoutisme et autres camps sous tente font l’objet d’une vigilance en particulier en période de canicule ou en matière de prévention des maladies transmissibles par les tiques.

L’ARSAgence Régionale de Santé veille aussi à la qualité des eaux de baignades déclarées au moyen d’analyses régulières d’échantillons d’eau. Dans le département, 8 sites en eau douce font l’objet d’une surveillance sanitaire. L’ARSAgence Régionale de Santé effectue aussi un contrôle sanitaire de l’eau de 32 piscines du département (établissements publics et privés destinés au public).

 

La sécurité sanitaire alimentaire

La DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations coordonne les contrôles renforcés en matière de sécurité sanitaire des aliments notamment pour ce qui concerne :

  • la vente ambulante lors d’evénements festifs (vente de sandwiches lors des festivals et des concerts) ;
  • la restauration en centre de vacances et campings ;
  • la restauration rapide ;
  • les commerces alimentaires : la grande distribution, les supérettes de centres de vacances, les marchés locaux, etc ;

Dans ces établissements, une attention particulière est consacrée à l’hygiène des manipulations des denrées, à la propreté, aux procédures de nettoyage et au respect des températures réglementaires (respect de la chaîne du froid).

 

La « sécurité civile » :

Le SDISService départemental d'incendie et de secours de la Mayenne renforce en période estivale son activité de prévention des risques auprès des populations (avis donnés aux communes organisant des évènements : feux d'artifices, spectacles, etc.).

Une attention particulière est portée sur la prévention des risques de feux particulièrement accentués par la sécheresse (actions ciblées auprès des agriculteurs à propos de ce risque en période de moisson). Une communication préventive spécifique est consacrée aux accidents de baignade.

La préfecture de la Mayenne coordonne la mise en œuvre dans le département du plan national canicule, et s’assure en particulier de l’identification des personnes à risques et isolées au moyen des registres communau et de la mise en œuvre de mesures de protection pour les personnes à risques hébergées en institution ou hospitalisées en établissement de santé.

 

La sécurité publique :

La direction départementale la sécurité (en zone police nationale) et le groupement de gendarmerie départemental (en zone gendarmerie nationale) veillent à la sécurité des personnes durant la période estivale.

L’opération tranquillité vacances et les patrouilles renforcées permettent de lutter contre les cambriolages. Les forces de l’ordre mettent en place des opérations de sécurité routière sur les différents axes du département, notamment à l’occasion des « chassés-croisés » et en week-end. Elles participent également à la lutte contre la fraude, dans le cadre du comité opérationnel départemental anti-fraude et apportent leur concours aux dispositifs mis en œuvre lors des contrôles des autres services.

 

Pour aller plus loin :