Équarrissage - Mortalité en élevage

 
 
Équarrissage - Mortalité en élevage

La vague de chaleur actuelle entraîne une hausse de la mortalité en élevage, notamment en élevage de volailles de chair.

Voici quelques conseils pour que l'enlèvement des cadavres se passe pour le mieux.

- Déclarer précisément : nom, commune, numéro de téléphone portable, numéro d’élevage, espèce animale et tonnage le plus fiable possible. Si besoin, l’éleveur peut se faire assister d’un technicien de son groupement afin d’avoir une meilleure objectivité sur l’évaluation du tonnage.

- La demande doit être faite normalement, sur les canaux habituels :

En cas de mortalité d'animaux supplémentaire depuis l'appel, ne pas renouveler l'appel. Cela risque de générer la prise en            compte d'enlèvements supplémentaires dans la base de saisie.

- Service internet http://www.enlevement.atemax.fr/ ou Serveur vocal 0826 300 600 pour les zones collectées par ATEMAX :

En cas de mortalité d'animaux supplémentaire depuis la première commande, il faut passer une commande complémentaire.

Les sociétés d’équarrissage ont mis en place un système d’accusé de réception de la demande d’enlèvement dans un premier temps, et d'envoi de SMS pour prévenir du passage du véhicule de collecte, le matin du jour de l’enlèvement pour SECANIM, la veille de l’enlèvement pour ATEMAX. L'exploitant est également également prévenu en cas de report de collecte.

Pour les élevages collectés par ATEMAX, un service de suivi de demande en ligne est également disponible :

http://www.atemax.fr/fr/mode-demploi/eleveurs/savoir-quand-nous-passerons

http://www.espaceclient.atemax.fr/portail/suiviDemandesEnCours.jsf

En période caniculaire, les tournées d’ATEMAX commencent à 5h00.

Si l’éleveur est en possession d’un équipement réfrigéré et que la taille de celui-ci le permet, il est conseillé d’y stocker les cadavres en l’attente du passage du véhicule de collecte, afin de limiter au maximum la dégradation de la matière.

Il est demandé à l'éleveur de prévoir, si possible, un télescopique pour le chargement des étouffements.

Dans tous les cas ne pas stocker les cadavres sous bâche ni cloche mais sous paille humide.

⚠️ Ne pas utiliser de chaux sur les cadavres devant être collectés, ce qui compliquerait fortement leur traitement par la suite.

 

RAPPEL : DELAI DES 2 JOURS FRANCS

Règle n°1 : Le délai débute le lendemain de la demande d'enlèvement à 0H00.

Règle n°2 : Les week-end (samedi et dimanche) et jours fériés sont décomptés du délai.

Règle n°3 : La demande effectuée après 18H00 est prise en compte le lendemain à 8H00.

Le délai des 2 jours francs et son mode de calcul sont imposés aux sociétés d'équarrissage par la réglementation (code rural et de la pêche maritime, article L.226-6; CCTP des marchés ATM et FAM, article 3.3).

Un simulateur de délai en ligne est disponible sur le site ATEMAX :http://www.atemax.fr/fr/mode-demploi/le-délai-des-2-jours-francs

 

En tout état de cause, la prévention des étouffements reste la principale solution pour limiter la saturation des outils d’équarrissage en période de canicule, pour le respect du bien-être animal, mais également pour des raisons économiques évidentes.

QUELQUES FACTEURS LIMITANT LES ÉTOUFFEMENTS :

- Mise à jeun des animaux ;

- Diminution des densités ;

- Baisse des consignes de température dès le matin pour limiter la montée en température ;

- Vérification avant le coup de chaud de l’opérationnelle des brumisateurs.

Météo-France a placé le département de la Mayenne en vigilance orange pour le risque « canicule» : http://www.mayenne.gouv.fr/Actualites/Canicule-alerte-niveau-3