8 mars 2020 - Journée internationale des droits des femmes en Mayenne

 
 
8 mars 2020 - Journée internationale des droits des femmes en Mayenne

La création d’une Journée internationale des droits des femmes est proposée pour la première fois en 1910, lors de la conférence internationale des femmes socialistes dans la continuité des mouvements de luttes ouvrières et des manifestations de femmes luttant pour le droit de vote et de meilleures conditions de travail, en Amérique du Nord et en Europe.

C’est en 1975 que l’Organisation des Nations unies célèbre officiellement la première Journée internationale des droits des femmes.

En décembre 1977, l’Assemblée générale adopte une résolution qui proclame une « Journée des Nations unies pour les droits des femmes et la paix internationale » devant être officiée par tous les États membres n’importe quel jour de l’année, suivant leurs propres traditions historiques nationales.

Le mouvement féministe international grandissant et les quatre conférences mondiales des Nations unies sur les femmes (Mexico 1975, Copenhague 1980, Nairobi 1985, Pékin 1995) ont contribué à faire de cette journée un rendez-vous incontournable à l’échelle mondiale pour dresser le bilan des progrès réalisés et continuer de consolider les droits des femmes

Le 8 mars permet de mettre en lumière les multiples initiatives menées par l’action du gouvernement pour faire de l’égalité entre les femmes et les hommes une réalité.

C’est l’occasion d’un rappel, parfois d’une prise de conscience, sur de nombreuses inégalités, discriminations et stéréotypes qui continuent de joncher le chemin des femmes vers leur pleine émancipation. Dans notre quotidien, individuellement, dans notre rapport à l’autre, dans nos engagements, nous pouvons participer à l’avancée des droits des femmes dans la société.

Les manifestations en Mayenne

Plusieurs manifestations sont organisées en Mayenne à l’occasion du 8 mars, parmi lesquelles :

-  l’organisation d’une soirée festive organisée par la ville de Laval et ses partenaires (Femmes solidaires 53, Revivre/ La Citad'elle, Inalta et Alcool assistance 53) le 6 mars à 19h30 à l’Avant-scène. Gratuit ;

- une exposition « Femmes au fil de l’eau », à partir du 7 mars. Organisée par la ville de Laval aux Bains-douche (32 quai Albert Goupil) les vendredis, samedis et dimanches de 14 à 18h ;

- une exposition photo « On ne naît pas femme, on le devient » de Marie-Hélène Ny, le 8 mars à la Médiathèque de Château-Gontier sur Mayenne (32 avenue Carnot) ;

-  un rassemblement et défilé moto, assorti d’une tombola, organisé par l’association Toutes en moto 53, le 8 mars de 11h à 17h30 au Quartier Ferrié à Laval ; concerts gratuits, restauration, stands, défilé motos ( 70km), tombola. Le bénéfice de la tombola sera reversé à Femmes Solidaires 53 pour mener des actions d’information, prévention et lutte contre la prostitution des mineur-e-s. Entrée gratuite;

- une initiation à gratuite à la pratique sportive, « Le sport donne des elles » organisée par l’ASPTT le 8 mars à partir de 10h.  Activités 100% femmes sur inscription (fitness, marche active, sophrologie...), stands, restauration au Square de Boston à Laval ;

- le lancement officiel de la chanson « Tous égaux » et de son clip, créés par des artistes et bénévoles du département sur le thème des violences faites aux femmes. Diffusion sur les réseaux sociaux et radios notamment dès le 8 mars ;

- la projection du documentaire  de Juan Solanas « Femmes d’Argentine », suivie d’un échange sur le droit à disposer de son corps et l’IVG. Organisé par l’association Femmes solidaires 53, le 10 mars à 19h30 au Cinéville, 25 quai Gambetta à Laval. Tarif :5 € ;

la projection du  film  de Martin Provost « La bonne épouse », suivie d’un débat avec l’association Femmes solidaires 53. Le 12 mars à 19h30 au Cinéville, 25 quai Gambetta à Laval. Tarif :5 € ;

-  le lancement du concours Entrepreneures de Talent le 24 mars chez Homycat (lauréate 2019) à Laval, organisé  par la Chambre de métiers et de l’artisanat ;

- la remise des prix du concours à destination des collégiens « L’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes », début avril à la préfecture de la Mayenne ;