Soutien de l'État aux entreprises et continuité de la vie économique

Soutien de l’État aux entreprises et continuité de la vie économique

 
 
Soutien de l’État aux entreprises et continuité de la vie économique

Brochure sur les mesures d'aide aux entreprises

L’activité de votre entreprise est impactée par le Coronavirus COVID-19.

Le Ministère de l’Économie et des Finances a publié une   brochure récapitulant l’ensemble des mesures prises par le Gouvernement pour venir en aide aux entreprises dont l’activité se trouverait impactée par la crise du coronavirus.

Retrouvez toutes les mesures de soutien et les contacts utiles pour vous accompagner dans cette brochure :

> brochures mesures d'aide aux entreprises - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,02 Mb

Consultez la foire aux questions d'accompagnement des entreprises

Pour en savoir plus : https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutien-entreprises#

Aide exceptionnelle de 1500€ - Fonds de solidarité - COVID19

Si vous êtes une TPE, un indépendant ou une micro-entreprise et que votre entreprise a dû suspendre son activité ou a enregistré une baisse de son chiffre d’affaires de plus de 70 % en raison de l’épidémie de Covid-19, vous avez peut-être droit à l'aide de 1 500€ maximum financée par l’État, les Régions et les collectivités d’outre-mer. Si vous êtes gérant ou tiers agissant pour le compte de votre client, vous pouvez également demander à bénéficier de cette aide.

Découvrez comment déposer une demande d'aide Fonds de solidarité :

> Pas à pas - demande du fonds de solidarité Covid19 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,53 Mb

Continuité de la vie économique

Dans les conditions actuelles, dès lors que l’activité d’une entreprise n’est pas interdite par l’arrêté ministériel, il appartient à chaque employeur de :

1 - mettre en œuvre le télétravail chaque fois que des salariés peuvent être placés dans cette position, afin de réduire le nombre de déplacements entre le domicile et le lieu de travail ;

2 - à défaut, mettre en place une organisation du travail, dans les locaux de l’entreprise ou à l’extérieur, qui garantisse la stricte application des mesures d’hygiène et de distanciation sociale, dites « barrières », définies au niveau national, conformément à l’arrêté ministériel modifié du 14 mars 2020.

3 – enfin, délivrer un justificatif au salarié pour lui permettre de se rendre sur son lieu de travail.

Lettre conjointe aux entreprises (préfecture, CCI, CMA) : Consultez la lettre