PAR6 : Les mesures spécifiques à la destruction des CIPAN et repousses

 
 
La destruction chimique des CIPAN et repousses est interdite

À titre exceptionnel, une destruction chimique peut être autorisée en dernier recours après le 15 janvier, et après déclaration préalable à la DDT(M) (voir annexe 2C du PAR6 ), sous réserve du respect des trois conditions cumulatives suivantes :

- CIPAN implantée avant cultures légumières en techniques culturales simplifiées ou porte-graine.

- CIPAN gélive non détruite par le gel,

- impossibilité technique de destruction mécanique de la CIPAN.

NB : La destruction chimique des CIPAN est possible sur les îlots totalement infestés par des adventices vivaces sous réserve d'une déclaration préalable en DDTDirection départementale des territoires.

tracteur1