Actualités

Semaine de la mobilité : la Mayenne s'engage en faveur des mobilités douces

 
 
Visite de Jean-Francis TREFFEL, préfet de la Mayenne, à l’entreprise BICYCLEM.  Crédit photo : Kévin Rouschausse, ville de Laval.

Le 22 septembre 2020, Jean Francis TREFFEL, préfet de la Mayenne, visitait dans le cadre de la semaine de la mobilité, l’entreprise BICYLEM à Laval, aux côtés de Florian Bercault, maire de Laval, et Geoffrey Begon, adjoint aux mobilités urbaines.

L’occasion de rappeler que le Gouvernement s’est mobilisé depuis la fin du confinement pour soutenir la pratique du vélo en lançant le « Coup de pouce vélo » qui permet une prise en charge des réparations à hauteur de 50 euros.

Au 14 septembre, depuis la fin du confinement, le « coup de pouce vélo » avait déjà permis de réparer plus de 620 000 vélos. Un engouement des Français pour le vélo dont profitent également les entreprises du secteur.

En ce sens, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, et Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports ont annoncé 200 millions d'euros d’aides supplémentaires en faveur du vélo dans le plan France Relance et l’augmentation de 20 millions d’euros du budget attribué au dispositif de réparation « Coup de pouce vélo ».

Des investissements sont néanmoins nécessaires pour favoriser la mobilité douce, sur l’ensemble des territoires, et garantir la sécurité des usagers sur la route.

À cet effet, les ministres ont également annoncé la désignation des lauréats de l’appel à projets « Fonds mobilités actives – Continuités cyclables 2020 » visant à soutenir la résorption de discontinuités d’itinéraires cyclables dans tous les territoires pour un montant total de 70 millions d’euros.

Le département de la Mayenne est déjà engagé dans cette initiative : les communes de Villaines-la-Juhel et Pré-en-Pail-Saint-Samson sont les deux communes lauréates en Mayenne de l’appel à projet fonds de mobilités actives 2020. Ce fonds subventionne 40 % des travaux liés aux aménagements cyclables.

Jean-Francis Treffel salue l’initiative de ces deux communes et encourage la poursuite de cet engouement pour les mobilités douces en Mayenne.