Peste Porcine Africaine : RENFORCEMENT DE LA VIGILANCE !!

 
 
images

Maladie virale mortelle pour les porcs et les sangliers, mais sans danger pour l’Homme, la PPA connaît depuis plus de 3 ans une dynamique de développement inquiétante en Europe. Présente dans la faune sauvage et dans certains élevages d’Europe de l’Est depuis 2014, la maladie s’est installée depuis un an dans la partie orientale de l’Allemagne après avoir touché la Belgique en 2018. Les Caraïbes sont également concernées suite à la détection durant l’été 2021 de nombreux foyers en République dominicaine et en Haïti, plaçant les Antilles françaises en vigilance accrue.

Les Autorités allemandes ont annoncé le 16/11/2021 la découverte d'un quatrième foyer de PPA dans un élevage porcin situé près de Rostock dans le Land de Mecklembourg-Poméranie. Cette zone était jusque là indemne de PPA, à la fois en élevage et dans la faune sauvage, ce qui constitue un saut de la maladie de 180 km vers le Nord-Ouest.

index2

Tout détenteur de porc ou de sanglier (à titre professionnel, de consommation familiale ou d'animal de compagnie) doit déclarer et identifier ses animaux :

DÉCLARATION OBLIGATOIRE sur l'ensemble du territoire dès 1 seul porc ou sanglier depuis le 1er novembre 2018 !!

Capture

MAINTENIR NOTRE PAYS INDEMNE EST PRIMORDIAL : l’apparition du virus en France entraînerait la fermeture totale ou partielle des marchés à l’export pour les porcs ou les produits porcins français.

Ce nouveau saut de la maladie vers l'Ouest illustre le risque de diffusion de la PPA par les activités humaines. Afin de renforcer la vigilance des acteurs, le Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation a lancé le 09/11/2021 une nouvelle campagne de sensibilisation « Peste porcine africaine : agir pour prévenir » :

https://agriculture.gouv.fr/peste-porcine-africaine

Retrouvez ci-dessous tous les éléments de la campagne :

Les infographies

Les animations

Transcription - Eleveurs protégez vos animaux.docx (DOCX, 12.16 Ko)

Transcription - Chasseurs soyez vigilants.docx (DOCX, 12.2 Ko)

Transcription - Voyageurs ne propagez pas la maladie.docx (DOCX, 13.34 Ko)

L’affiche

 Affiches destinées aux voyageurs et transporteurs

Animations destinées aux voyageurs et transporteurs

Pour en savoir plus :

question-marks

Quelles sont les portes d’entrée de la PPA et les impacts en France ?

A l’échelle nationale, la source d’introduction majeure est constituée par l’introduction et l’importation de produits alimentaires (charcuterie, viande de chasse, viandes fraîches, etc …) ou d’animaux transportés sur de longues distances.

Si la France est touchée, elle perdra son statut de pays indemne de PPA, avec pour conséquence l’arrêt des exportations vers les États membres de l’UE et les pays tiers d’animaux et de denrées à base de viande de porc, entraînant des pertes économiques très importantes.

A l’échelle individuelle, les facteurs essentiels d’introduction de la PPA dans un élevage sont :

  • les contacts à partir d’animaux en phase d’incubation, de matériel contaminé (véhicule, matériel d’élevage) ou de personnes ayant été en contact avec des matériaux contaminés ;
  • l’ingestion de produits infectés.

La mortalité est importante et subite proche de 100 % en 6 à 13 jours.
Les animaux des élevages contaminés doivent être abattus.

Quelles sont les modalités de déclaration et d’identification des animaux ?

Vous devez assurer l’identification des animaux introduits et notifier les mouvements dans BD porc.

Quelles sont les mesures sanitaires ?

Les éleveurs de porcs, les chasseurs et les professionnels de la filière doivent appliquer strictement les mesures de biosécurité afin d’éviter d’introduire le virus.

Une des mesures obligatoires mise en place impose :

  • que chaque détenteur de suidés (porcs domestiques et sangliers) désigne un référent en charge de la biosécurité travaillant sur son site ;
  • que chaque référent suive une formation à la biosécurité en élevage de suidés avant le 1er janvier 2020 ;
  • que chaque référent ayant obtenu l’attestation de formation forme l’ensemble du personnel permanent de l’exploitation et sensibilise le personnel temporaire. Ces formations seront enregistrées dans le plan de biosécurité (dates et noms du personnel formé).

Déchets alimentaires :

Transports et matériel :

  • assurez un nettoyage et une désinfection approfondis du véhicule et du matériel après chaque transport ;
  • n’introduisez que du matériel nettoyé et désinfecté dans votre élevage.
visu_document

- Éleveurs de porcs  (format pdf - 963.6 ko - 22/05/2018)

- Intervenants en élevage  (format pdf - 403.2 ko - 22/05/2018)

- Éleveurs de sangliers  (format pdf - 975.1 ko - 22/05/2018)

- Transporteurs de porcs ou sangliers  (format pdf - 860.4 ko - 22/05/2018)

- Chasseurs  (format pdf - 903.8 ko - 22/05/2018)

- Détenteur d’un cochon de compagnie  (format pdf - 968.1 ko - 22/05/2018)

Pour en savoir plus :

http://agriculture.gouv.fr/les-mesures-adopter-pour-eviter-lintroduction-de-la-ppa-en-france

http://agriculture.gouv.fr/peste-porcine-africaine-ppa-agir-pour-prevenir

http://agriculture.gouv.fr/la-peste-porcine-africaine-questions-reponses

index2

La surveillance de la peste porcine dans la faune sauvage repose sur le réseau SAGIR (ONCFS et Fédérations des chasseurs).
Les éléments d’actualité sont mis en ligne sur le site de la plate forme d’épidémiosurveillance (https://www.plateforme-esa.fr/ ).

Sanglier PPA

Pour toute question, vous pouvez contacter la DDETSPP  :

Direction Départementale de l'Emploi, du Travail, des Solidarité et de la Protection des Populations de la Mayenne
- Service Santé et Protection Animales -
Cité administrative - 60, rue Mac Donald
BP 93007
53063 LAVAL cedex 9
Tel : 02.43.49.55.96 / Fax : 02.43.49.55.50 / Mail : ddcspp-spa@mayenne.gouv.fr