Influenza aviaire : le niveau de risque a été relevé de "négligeable" à "modéré"

 
 
influenza-aviaire

La situation sanitaire au regard de l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) s'est dégradée ces dernières semaines. Le nombre de cas d’influenza aviaire en élevage et dans la faune sauvage est en forte augmentation en France métropolitaine.

À l'approche de l'automne, période à risque du fait de la baisse des températures et du début des migrations d'oiseaux, le niveau de risque a été relevé de "négligeable" à "modéré" sur l'ensemble du territoire national. (Arrêté ministériel du 29 septembre 2022 )

A compter du 2 octobre, ce changement s’accompagne d’un renforcement de la surveillance des élevages de volailles et des mesures de protection. (Communiqué de presse du 30 septembre 2022 )

Afin d’améliorer la protection des élevages les mesures de prévention sont renforcées. Elles se traduisent notamment par :

  • La mise à l’abri des volailles dans les zones à risque

La mise à l’abri devient obligatoire pour les volailles dans les zones à risque particulier (zones humides, traversées par les couloirs de migration des oiseaux sauvages) et pour les palmipèdes de moins de 42 jours en zone à risque de diffusion (zones à forte densité de volailles).

  • La mise en place d’autocontrôles par les professionnels

Ce dispositif volontaire vise à renforcer la détection précoce du virus dans les élevages de palmipèdes des filières gras et chair situés en zone à risque particulier (ZRP) ou zone à risque de diffusion (ZRD), et prévenir ainsi sa diffusion.

  • Des mesures de gestion renforcées autour des foyers en élevage

En complément de la zone de protection (ZP de 3 km) et la zone de surveillance (ZS de 10 km), une zone règlementée supplémentaire (ZRS) est mise en place, entre 10 et 20 km autour des foyers. Dans ces zones, les mises à l’abri sont obligatoires de même que les autocontrôles dans les élevages. Des audits de biosécurité sont également rendus obligatoires avant toute mise en place d’animaux.

  • Des exigences accrues lorsqu’un cas est confirmé dans la faune sauvage

Une zone de contrôle temporaire (ZCT) doit être appliquée avec un rayon étendu à 20 km minimum. Dans cette zone, la mise à l’abri est obligatoire et des autocontrôles sont instaurés dans les élevages.

  • La mise en place de mesures de régulation des activités cynégétiques

Autour des foyers d’influenza en élevage, des cas en faune sauvage, ainsi que dans les zones à risque particulier.

Communes situées en ZRP en Mayenne :

> MAYENNE_Zones écologiques à risque particulier - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,23 Mb

Les services départementaux seront amenés à réaliser des contrôles sur le respect des mesures applicables du fait de l'élévation du niveau de risque.

Une réduction des indemnisations en cas de non-respect par les éleveurs des règles en vigueur sera également mise en œuvre.

IAHP Protéger vos élevages

Toutefois, chaque détenteur d'oiseau doit respecter les règles de biosécurité au sein de son élevage : Arrêté ministériel du 29 septembre 2021 .

Nous appelons tous les acteurs de la filière :

  • à la plus grande vigilance pour une détection la plus rapide possible des cas cliniques. Pour mémoire, les critères d'alerte sont listés dans l'instruction technique note de service DGAL/SDSPA/2015-1145 du 23/12/2015 et l'arrêté ministériel du 16 mars 2016 .
  • au respect et à l'application la plus stricte des mesures de biosécurité (dont le nettoyage et la désinfection), en élevage et dans les transports. La plus grande attention doit être portée au nettoyage/désinfection des caisses de transports d’animaux vivants et des camions (les plaquettes relatives à la biosécurité en élevage et pour le transport des volailles sont disponibles sur le site de l'ITAVI (http://influenza.itavi.asso.fr/ ).

Retrouvez ici  toutes les informations sur l'évolution sanitaire nationale.

Pour toute question, vous pouvez contacter la DDETSPP  :

Direction Départementale de l'Emploi, du Travail, des Solidarités et de la Protection des Populations de la Mayenne
- Services vétérinaires - Santé et Protection Animales -
Cité administrative - 60, rue Mac Donald
BP 93007
53063 LAVAL cedex 9
Tel : 02.43.49.55.96 / Fax : 02.43.49.55.50 / Mail : ddetspp-spa@mayenne.gouv.fr