Feux de forêt et de végétation

 

Dans 9 cas sur 10, les feux de forêt et de végétation sont d’origine humaine et pour moitié dus à une imprudence. Pour sensibiliser les Français à ce danger, le ministère de la Transition écologique lance une campagne dans le but de diffuser largement les comportements à adopter pour prévenir les feux de forêt et de végétation et s’en protéger. Un incendie qui ne se déclenche pas, ce sont des milieux naturels, des biens et même des vies qui sont préservés.

Quels sont les comportements à adopter et à diffuser ?

- aux abords des forêts et des champs : n'allumez ni feu, ni barbecue ;
- ne jetez jamais de mégots dans la nature, par terre ou par la fenêtre de votre voiture ;
- ne réalisez pas de travaux à l’extérieur avec des matériels susceptibles de provoquer des étincelles et de déclencher un feu (disqueuse, soudure...) les jours de fort risque d’incendie (vent, température élevée et sécheresse) ;
- ne stockez pas vos combustibles (bois, fuel, réserve de gaz) contre votre maison, car ils pourraient eux-mêmes prendre feu et accélérer la destruction de votre habitation ;
- si vous êtes témoin d'un début d'incendie, prévenez le 18, le 112 ou le 114 (appel d’urgence pour les personnes sourdes et malentendantes) et essayez de localiser le feu avec précision ;
- mettez-vous à l’abri dans un bâtiment en attendant les secours (une voiture n’est pas un abri sûr).
Le matériel de communication réalisé par le ministère de la Transition écologique est disponible à cette adresse :

www.ecologie.gouv.fr/feux-foret-et-vegetation .

Par ailleurs, chaque été, des feux liés aux travaux de récoltes se déclarent. À l’aube de cette nouvelle moisson, quelques gestes simples peuvent limiter les risques de départ de feu.

AVANT LES TRAVAUX AGRICOLES

- Entretenir et dépoussiérer régulièrement les engins agricoles,

- Nettoyer, graisser et contrôler les courroies,

- Vérifier les câbles électriques.

PENDANT LES TRAVAUX AGRICOLES

- Aménager les horaires de travail en cas de fortes chaleurs,

- Ajuster la hauteur de coupe afin d’éviter les frottements,

- Prévoir une tonne à eau (ou un pulvérisateur) et un déchaumeur (afin de constituer une zone coupe-feu en cas de départ d’incendie) à proximité de la parcelle,

- Surveiller les voyants de température et d’échauffement du matériel utilisé,

- Installer un pare-étincelle sur les organes d’échappement,

- Ne pas remiser le matériel utilisé à proximité de meules de paille,

- Disposer d’un extincteur dans la cabine du tracteur ou de la moissonneuse-batteuse afin de maîtriser un début d’incendie (extincteur à eau pour les départs de feux de récolte sur pied ou de chaume et à poudre pour les moteurs ou la presse),

- Fractionner les parcelles (dans le sens de la longueur et de la largeur) ,

- Privilégier un début de fauche par les extérieurs les plus proches des points sensibles (habitations, hangars, routes, outils de travail…) afin de les protéger au maximum,

- Dépoussiérer régulièrement l’ensemble moteur/ventilateur,

- Vérifier la tension des chaînes et des courroies,

- Contrôler les niveaux d’huile ou de graisse.

EN CAS D’INCENDIE

- Appeler le 18 ou le 112 en précisant la localisation du sinistre, le type de culture et son état (moissonné, en cours de moisson, en cours de presse de la paille…) et les engins agricoles éventuellement soumis au risque,

- Si possible, utiliser l’extincteur sans se mettre en danger (se protéger et prendre de la distance par rapport au feu si vous devez intervenir),

- Déchaumer pour créer un coupe-feu,

- Si possible, sortir les engins en dehors de la zone de danger,

- Tenez-vous à la disposition des pompiers pour préciser les entrées dans le champ et définir les priorités de protection (ferme, habitations…).

Restez vigilant.