Statistiques INSEE en Mayenne

Une population qui se stabilise en Mayenne

 
 
Une population qui se stabilise en Mayenne

Le 28 décembre 2020, l’INSEEInstitut national de la statistique et des études économiques a publié les nouveaux chiffres de la population française, millésimés 2018, commune par commune. Les chiffres de ce nouveau recensement montrent que la population se stabilise en Mayenne.

Au 1er janvier 2018, le département comptait 307 084 habitants alors qu’il en comptait 307 500 en 2013 et 302 983 en 2008.

La Mayenne rassemble 8 % des résidents de la région et sa stabilité démographique la place au 67ᵉ rang au niveau national pour le rythme de croissance.

Le ralentissement est net par rapport à la période précédente : entre 2008 et 2013, la population mayennaise augmentait de 0,3 % en moyenne chaque année, soit 4 515 habitants supplémentaires sur cinq ans.

Ce ralentissement s’explique par l’accentuation de la baisse de la population, entre 2013 et 2018, dans les communautés de communes (CC) du Bocage Mayennais et du Mont des Avaloirs, auxquelles viennent s’ajouter la CC de Mayenne Communauté ( – 615 habitants) et la CC des Coëvrons, pour lesquelles l’évolution de population s’est inversée.

Entre 2013 et 2018, les autres intercommunalités maintiennent une augmentation modeste de leur population.

Avec un gain de population de 1 430 habitants entre 2013 et 2018, Laval Agglomération est l’intercommunalité la plus dynamique du département. Cette croissance est principalement due aux communes de la périphérie de Laval : Changé (+ 660), Louverné (+ 350), Bonchamp-lès-Laval (+ 260) et Loiron-Ruillé (+ 255). Ces quatre communes ont les gains de population parmi les plus élevés du département. A contrario, Laval perd 905 habitants après une baisse modérée de sa population entre 2008 et 2013.

Dans les intercommunalités du sud-ouest de la Mayenne, la dynamique démographique se maintient, mais à un rythme moins soutenu que sur la période précédente.
Ainsi, la CC du Pays de Château-Gontier a vu son gain de population divisé par deux entre les deux périodes. Si la population de la commune de Château-Gontier-sur-Mayenne augmente de 415 personnes entre 2013 et 2018, celle des autres communes de l’intercommunalité se stabilise.

Dans la CC du Pays de Meslay-Grez, le ralentissement est net. L’intercommunalité voit sa population se stabiliser entre 2013 et 2018, alors qu’elle augmentait durant la période précédente (+ 440).

Retrouvez tous les chiffres du recensement sur le site internet de l’INSEE .