Sport & femmes

Violences sexuelles dans le sport

 
 

 Afin de « briser la loi du silence », une campagne de lutte contre le harcèlement et les violences sexuelles dans le milieu sportif est lancée.
 
 Ce programme de lutte comporte trois phases :
 - une enquête « Etats des lieux »
 - un dispositif de sensibilisation et de prévention
 - un dispositif d’écoute et d’accompagnement.
 
 Quatre groupes de travail ont été constitués afin de traiter l’ensemble de la problématique :
 
 N°1 : La charte de bonne conduite dans le milieu sportif ;
 N°2 : La « journée annuelle » d’information, de sensibilisation aux problématiques engendrées par les violences sexuelles ;
 N°3 : La formation des « encadrants » ;
 N°4 : La campagne de communication et d’information.
 
 Consécutivement à cette période de réflexion, plusieurs actions concrètes ont été menées :
 
 La signature le 22 février 2008 par Roselyne Bachelot-Narquin et Henri Sérandour, président du CNOSF, d’une Charte relative à la prévention des violences sexuelles dans le sport. Les présidents de toutes les fédérations sportives sont invités à signer cette Charte de bonne conduite qui contient des recommandations de base, tels que la non-mixité des vestiaires, l’interdiction de conversations sur les orientations sexuelles ou la séparation des lieux de vie des sportifs et des « encadrants » ;
 
 La mise en place d’un dispositif d’information et de communication intégrant la création d’affiches, de dépliants et de cartes mais également la mise en place d’un numéro d’appel pour libérer la parole : 08 842 846 37 
 C’est l’Institut National d’Aide aux Victimes et des Médiations (INAVEM : 08VICTIMES) qui a été retenu comme plateforme pour répondre au mieux aux jeunes qui ont besoin de se confier ou qui ont besoin d’informations. Cette plateforme fonctionne sur la base d’un numéro d’accueil dit « AZUR » (prix d’un appel local), 365 jours par an et de 9h à 21h. Cet appel est anonyme.
 

 Aujourd'hui en Mayenne, une convention de partenariat a été signée entre :
 -l'Unité Sport du Pôle Cohésion Sociale de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Personnes (DDCSPPdirection départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations),
 -le Comité Départemental Olympique et Sportif (CDOS53)
 -l'Association Départementale d'Aide aux Victimes d'Infractions Pénales de la Mayenne (ADAVIP53)
 
  Pour consulter la convention de partenariat "Prévention des Violences Sexuelles dans le Sport", cliquer ici