Le statut du préfet

 
 
Le statut du préfet

Le préfet est reconnu auprès du grand public comme étant la plus haute autorité du département mais sa fonction est souvent méconnue.

L’origine du mot préfet est le terme latin praefectus signifiant : placé en tête. Le terme désignant les chefs militaires dans l’Antiquité. En France, c’est Napoléon Bonaparte, premier consul, qui inspira la décision de créer la fonction de préfet en 1800. Les missions des préfets sont devenues de plus en plus larges au fil des siècles. Actuellement (constitution de la cinquième république du 4 octobre 1958) la nomination des préfets se fait en conseil des ministres par le Président de la République, les missions du préfet sont définies dans l’article 72-3 de la constitution dans les départements et les territoires, le délégué du gouvernement a la charge des intérêts nationaux, du contrôle administratif et du respect des lois. D’ailleurs, le préfet est le seul haut fonctionnaire dont le rôle est défini par la Constitution. Il dépend du Ministère de l’Intérieur mais représente tous les ministres dans le département.
Il ne peut ni appartenir à un syndicat, ni avoir le droit de grève, il ne reste que trois en moyenne où il est nommé). En Mayenne comme ailleurs, la disponibilité du préfet est totale. Il ne peut pas s’absenter sans une autorisation expresse du Ministre de l’Intérieur. Le préfet est à la tête des services déconcentrés de l’Etat.